Bien qu’écrivant des fictions interactives depuis quelques années déjà (le temps passe vite !), je n’ai jamais vraiment joué à tout ce qu’a pu écrire la communauté francophone en 15 ans d’existence.

Je pense qu’il est plus que temps de rectifier le tir. Attendez-vous donc à voir bientôt ici une série de critiques qui va, je l’espère, couvrir toute la ludobibliothèque (il fallait bien que je trouve un mot…) francophone moderne.

Voici quelques précisions sur ma façon de procéder :

  • C’est la première fois que je me livre sérieusement à ce genre d’exercice. Il sera donc probable que les dernières FI que je jouerai auront des critiques plus justes que les premières. Dans le pire des cas, je modifierai certaines critiques si ma vision change drastiquement.
  • C’est le hasard qui décide de l’ordre dans lequel je joue aux FI. Cependant, il se peut que je joue à des jeux courts en parallèle à un long, pour essayer de garder le rythme de parution.
  • Je ne pense pas donner de notes (sauf sur l’IFDB), car je trouve qu’un nombre est très réducteur ; il s’agira plutôt de comptes-rendus, dressant les points faibles et forts de chaque jeu.
  • Et enfin, tout sera jugé selon les standards actuels. Les anciens jeux, qui n’ont pas profité de toutes les améliorations des traductions françaises des systèmes de création, ne seront pas forcément jugés plus favorablement. J’essaierai simplement d’être le plus juste possible.

Et voilà ! Le premier jeu à subir mon analyse sera Le Cercle des Gros Geeks disparus, d’Adrien Saurat. Rendez-vous ici bientôt !