Nous avons fait un jeu pour le Ludum Dare 30 (qui a eu lieu quelque temps déjà), mais nous n’avions pas eu le temps d’en parler.

Le thème été Connected Worlds (« mondes connectés ») et notre jeu s’appelle Grow Your Planet (« faites pousser votre planète »). Vous pouvez y jouer ici !

En attendant, voici un retour sur le jeu. Si vous trouvez ça trop long, vous pouvez sauter directement à la conclusion.

Ce qui s’est bien passé

Pour notre premier Ludum Dare, tout s’est plutôt bien passé, en fin de compte. Voici ce dont nous sommes vraiment satisfaits :

L’Idée principale

Nous avons trouvé l’idée de faire pousser des planètes en pot chez soi assez facilement, et nous trouvions ça vraiment génial. De plus, cela collait parfaitement au thème tout en restant original (nous ne voulions pas faire un jeu de plates-formes avec deux niveaux qui se superposent, ou autre idée assez évidente).

Les Graphismes

Nous ne sommes pas si bons que cela en pixel art et des graphismes dessinés à la main donne une certaine personnalité au jeu (je le pense, en tout cas). Les gens ont eu l’air d’apprécier, Ylang a vraiment fait un bon boulot. Un gros merci à elle!

La Programmation

Stencyl est un outil formidable que j’utilise depuis un certain temps déjà, ce qui fait que tout s’est déroulé tranquillement. Pas de bugs, pas de problèmes insolubles, pas de fonctionnalités à enlever à cause de leur complexité… Le principal défi était l’utilisation de l’image API, pour rendre possible la prise de photos dans le jeu, mais là encore rien de bien difficile.

Ce qui s’est mal passé

Rien Je plaisante. En vérité, rien ne s’est vraiment mal passé. Certaines choses auraient quand même pu être meilleures :

Les Niveaux de plates-formes

Pour renforcer l’aspect « connecté » du thème, nous avons décidé d’ajouter des niveaux — de plates-formes — afin que les planètes interagissent entre elles. Malheureusement, cela a été décidé trop tard, et le temps a manqué. Je n’ai fait qu’un seul niveau, finissable en 5 secondes et mal implémenté, et je l’ai dupliqué pour en avoir trois. C’est la principale chose à retravailler pour une version post-comp.

Les Finitions

Le jeu manque de finitions, notamment dans les transitions qui manquent quand une nouvelle planète est débloquée, et une fin de jeu un peu abrupte. Pour la prochaine fois : ne pas terminer en catastrophe 30 secondes avant la fin !

La communication

Je suis assez nouveau dans ça, et je n’ai pas vraiment communiqué sur le jeu. C’est une chose à vraiment améliorer pour la prochaine fois, afin d’avoir plus de visibilité.

Ce qui s’est ni bien ni mal passé

La Musique

Maple a fait un assez bon boulot, mais la musique a été faite à la fin, trop rapidement, et nous n’avons pas eu le temps de l’enregistrer et de l’implémenter correctement. La prochaine fois, il faudra commencer plus tôt cet aspect du jeu.

La Gestion du temps

Nous avons assez dormi (peut-être trop ?), et nous avons respecté les délais que nous nous étions fixés pour chacun de nos objectifs. Nous étions peut-être trop tranquilles, ce qui a causé le problème des niveaux de plates-formes. C’est étrange de dire cela, mais il faudra moins dormir la prochaine fois !

Conclusion

Nous nous sommes beaucoup amusés et sommes très satisfaits de notre jeu pour un premier Ludum Dare. Presque tout a été fait comme prévu, il faudra juste moins dormir et plus communiquer. Sinon, nous avons fait ce qu’il y avait à faire.

On se retrouve en décembre !